Bénéficiaires du bilan : leurs témoignages

"A 45 ans, après 20 ans de pratique professionnelle dans le domaine juridique (avocat puis juriste dans une grande entreprise),je me suis trouvée confrontée à une perte de sens de mon activité, associée à une forte aspiration à opérer un changement radical : me consacrer à ma passion, la musique classique. Je réfléchissais depuis plusieurs années aux modalités d'une possible reconversion mais sans parvenir à identifier par moi-même une solution satisfaisante. Le bilan de compétences s'est imposé comme une évidence pour tenter d'y voir plus clair sur ce qui était possible et surtout réaliste d'envisager.

Ma consultante s'est montrée d'un grand professionnalisme,me guidant subtilement pour me conduire à creuser les questions restées en suspens et à identifier de nouvelles pistes d'investigation, me donnant des conseils concrets à mettre en œuvre, me faisant porter un regard différent sur certaines situations, m'aidant à mieux me connaitre, me donnant confiance là ou je pouvais douter. 

Dès le départ, elle m'a indiqué les grandes orientations que pourraient prendre le bilan. Grâce à son accompagnement et aux entretiens que j'ai pu mener, le bilan s'est achevé, de manière très satisfaisante pour moi, sur un choix raisonné de compromis permettant de concilier mon activité professionnelle (grâce aux conseils éclairés de ma consultante qui m'a aidé à porter un regard nouveau sur mon activité et à mieux appréhender certaines situations de travail) et ma passion pour la musique (le bilan m'a donné la confiance nécessaire pour  me permettre de concrétiser des projets nouveaux que je n'osais pas jusqu'alors mettre à exécution).

Je ne peux que conseiller aux personnes qui souhaitent prendre le temps de se poser, à mi-parcours d'une vie professionnelle, de recourir au bilan de compétences. La contradiction éclairée apportée par Delphine et sa sensibilité me conduisent à la recommander sans  réserves".
"Après une dizaine d'années d'expérience dans le journalisme et sous pression constamment, je ne prenais plus plaisir à exercer mon métier. J'ai quitté mon poste dans le cadre d'une rupture conventionnelle. J'étais perdue. J'avais besoin de retrouver du sens à mon travail, à ma vie, et de retrouver confiance en moi. J'ai engagé des démarches pour effectuer un bilan de compétences. Après avoir rencontré trois consultants de cabinets différents, je me suis sentie plus à l'aise avec l'une des consultantes du cabinet E.L.I.'s Conseil. 

Elle m'a permis de faire une remise à plat qui fait du bien. J'ai pu redéfinir mes priorités professionnelles, en restant fidèle à mes valeurs. Sa bienveillance m'a redonné du baume au cœur.

A travers des échanges constructifs et des exercices, j'ai découvert d'autres voies qui correspondent à mes centres d'intérêt, à ma personnalité et à mes compétences. Parmi elles, l'enseignement m'est apparue comme une évidence. S'est très enrichissant de pouvoir se redécouvrir autrement.

Delphine est une très bonne consultante, à l'écoute, sans juger, elle accompagne la personne dans son cheminement et lui permet de poser les choses de manière objective".
Je suis conviée à une réunion d’information au terme de laquelle j’échange avec d’autres candidats à un bilan de compétences. Une personne me recommande son prestataire qui lui donne entière satisfaction. Je la rencontre. Je me suis d’emblée sentie en confiance. On était sur la «même longueur d’onde» : elle m’a semblé très humaine, à l’écoute, investie et passionnée par son travail, dévouée, soucieuse de mettre ses compétences en œuvre pour dénouer les nœuds de mon parcours. Par acquis de conscience, je vois un autre prestataire. Mais cela me conforte dans mes premières impressions et revient vers elle.

Le nombre d’heures allouées pour un bilan de compétences est de 24H. Un minimum de 18h doit faire l’objet d’entretiens en tête-à-tête, le reste étant prévu pour les tests, recherches et enquêtes. Me concernant, les séances d’entretien duraient 2H. Elles se sont étalées sur environ trois mois. Il incombe au bénéficiaire du bilan de s’investir totalement s’il souhaite le réussir. Le prestataire est un accompagnateur, un guide dans ce travail d’introspection personnelle. Rétrospectivement, j’assimile le temps du bilan à une longue gestation, le rôle du prestataire à celui de Socrate pratiquant la maïeutique avec ses disciple. 

La première étape fut de replonger dans mon passé, revisiter mon histoire familiale et personnelle pour comprendre ma trajectoire. Après cela, retour au présent :
- réflexion sur mes valeurs et intérêts afin d’identifier mes piliers personnels
- réflexion sur mon travail actuel (valeurs attribuées au travail ; valeurs importantes pour moi/pourquoi ; valeurs attribuées par autrui/pourquoi ; éléments de satisfaction / insatisfaction…) afin d’identifier mes piliers professionnels
- travail de valorisation de mes acquis de l’expérience professionnelle (inventaire des connaissances, des savoir-être, des savoir-faire relationnel, organisationnel, technique…)

Cette phase m’aura aidée à dégager peu à peu différents pistes de projets professionnels et de formation.  Aujourd’hui, je réalise que le métier que j’exerce m’apporte des satisfactions que je voulais ignorer. Inconsciemment, j’étais encore prisonnière du diktat parental de poursuite d’études à tout prix. J’ai pris conscience de ma valeur professionnelle. Puisque mon épanouissement passe par une activité d’enseignement (stimulation intellectuelle, besoins de relations constructives, de nouveauté, de partage…), j’ai fait le choix de transmettre mon savoir professionnel à de futurs pairs. Ma nouvelle philosophie : quoi que l’on fasse, le faire du mieux possible. Je tiens à exprimer mes plus vifs remerciements aux consultantes du cabinet au sein duquel j’ai réalisé mon bilan pour leur accompagnement salutaire et sans faille lors de ce bilan"

Bénéficiaires du bilan : que sont-ils devenus ?

"De mon côté, les choses ont bien évoluées. Tout d'abord, suite à l'affectation de mon dossier de demande de congé individuel de formation (CIF), j'ai réussi à être sélectionnée pour réaliser le master 2 professionnel de gestion immobilière à la Sorbonne"
"Je travaille maintenant au siège de pôle emploi au service RH. Je m'occupe des salariés : recrutement, gestion de carrière. Cela fait deux ans maintenant. Le poste me plait"
"Si j'en suis là aujourd'hui vous y êtes pour beaucoup. Je garde un très bon souvenir de nos échanges constructifs, de vous en tant que personne, en tant que professionnel. Je garde tous les documents précieusement.

Si j'en suis là aujourd’hui ...
Une réflexion sur moi même
Une décision de quitter mon ancien job
Une décision de prendre un avocat
Une décision de choisir le plan B ...
Le plan B ... J'ai été retenu à l'AFPA
Formation d'un an à temps plein dans l'informatique
Obtention du bac pro en mai et peut être le BTS en mars
Embauche dans une grosse boîte directe en tant qu'informaticien 
et des projets pleins la tête

voilà pour le côté pro, la vie est belle

Que de chemin parcouru .... Merci pour tout"
"De bonnes nouvelles, je suis depuis 2 ans et demi dans une société dans laquelle je peux exercer mon métier d'architecte d'intérieur. Je suis également autoentrepreneur comme architecte pour les particuliers et les professions libérales"
"Je tiens à vous remercier de m'avoir accompagné sur le chemin de la santé. J'ai franchi le cap et me suis lancée dans une formation de naturopathie qui m'a comblée pendant 18 mois"
"J'ai signé mon contrat la semaine dernière au salaire que j'espérais. je travaille pour le directeur de la fabrication. Je suis ravie"
"Du travail et de beaux projet !
Je repense souvent à vous et vous remercie encore pour votre aide et vos conseils éclairés. Je suis toujours documentaliste pour une émission qui me plait cette fois"
"Depuis novembre 2008 j'ai démarré le programme de formation HEC Exécutive et je suis en charge d'une équipe de 7 personnes. le passage en "people manager" est en train de se concrétiser"
"En ce qui me concerne tout va bien, je vis maintenant à La Rochelle. Mon métier a changé : je ne fais plus de lutte anti-fraude, je fais rouler des trains régionaux. J'ai revu toutes mes priorités professionnelles. Sans le bilan de compétences, je n'aurais pas eu l'aplomb de changer de région. Mon bilan de compétences m'a permis de me recentrer, d'être certain de mes choix"
"Je pensais à vous il n'y a pas bien longtemps car je parlais bilan de compétences avec un collègue et je lui disais que j'en avais fait un et que ça s'était super bien passé. Je vais très bien. Je travaille actuellement dans un service RH, en établissement, après avoir fait une incursion de 3 ans en Direction. Je suis bien ici, j'ai trouvé mes marques"
"Grâce à mon bilan et à vos conseils, tout c'est enchaîné très vite : j'ai suivi en 2009/2010 une formation de gestionnaire de paie à Bayonne, et suite à mon stage d'application, l'entreprise m'a proposé un CDI à Bordeaux. Je suis donc en poste depuis septembre 2010, et suis ravie de m'être rapprochée de ma famille et amis"
"J'ai eu un Master enseignement du 1er degré, ce qui me permet de faire des remplacements dans les écoles primaires. Passer le concours d'institutrice ne me correspondait plus finalement. Je désires une activité plus libre. C'est pourquoi, je développe 2 activités qui m'ont toujours passionnées depuis de nombreuses années : la mosaïque et le Pilate. J'anime des ateliers enfants, adultes, des anniversaires et réalise des créations. Après avoir suivi une formation intensive en Pilate je propose des cours à domicile ou dans des clubs. Cela marche super bien"
"Les nouvelles sont bonnes. Nous sommes descendus ma femme et moi nous installer sur Marseille depuis Juin 2011. Nous avons intégré une couveuse d'entreprise et nous sommes en train de lancer notre activité de sophrologie massage bine être. Bref 2012 s'annonce une année pleine de mouvement".
......................................................................
"Le cabinet marche plutôt bien. J'y propose massage et consultation en médecine traditionnelle chinoise. Je me régale. Ma femme fait des séances en psychanalyse, hypnose, sophrologie et psychogénéalogie. Le cabinet a une identité je crois (http://cabinet-hm.fr)"
"C'est un plaisir de recommander votre cabinet à mes collègues, d'ailleurs je suis devenue une vraie ambassadrice du bilan de compétences !! en effet, il y a peu de personnes qui connaissent son existence alors qu'elles en auraient vraiment besoin, alors dés que j'en ai l'occasion, je parle de mon expérience et de l'effet bénéfique que j'en ai retiré ! D'ailleurs à mon tour de vous remercier, notre expérience ensemble m'a apporté énormément !

Voici un petit résumé pro de ce qui est arrivé dans ma vie après le bilan : il était ressorti dans mon bilan que les postes au sein de la SNCF correspondant à mes envies et mon profil étaient des postes à la qualification E, donc accessibles après examen interne ou reconnaissance éventuelle de diplôme niveau bac +2 en lien avec les postes convoités. Quelques mois plus tard en janvier 2011, j'ai intégré l'IUT Paris Descartes dans le cadre d'un DUT techniques de commercialisation d'une durée d'1 an. J'ai eu mon DUT avec brio. J'ai entamé les démarches de reconnaissance de diplôme.  Cela fait maintenant 1 an et 4 mois que je suis ROSG (responsable opérationnelle des services en gare), ça se passe plutôt bien et le poste regroupe certains de mes piliers professionnels 

Un grand merci à vous : le bilan de compétences a été le 1er d'une série de déclics sans lequel rien n'aurait été possible ! Maintenant je me sens mieux dans ma vie professionnelle et plus confiante en mes capacités"
"Je quitte l'AP-HP aujourd'hui, et rejoins mi-septembre un cabinet d'audit pour œuvrer dans le secteur santé. A la clé déplacements et missions dans les ARS et hôpitaux. Les sujets promettent d'être passionnants et le rythme un peu speed ! Le bilan a donc débouché à un peu plus d'un an sur un virage professionnel, que j'ai pris avec confiance"
"Eh oui, comme vous le constatez, j'ai quitté (enfin) mon ancien cabinet d'avocat pour une nouvelle vie dans un autre cabinet. Tout va bien pour moi (et c'est en partie grâce à votre soutien)"
"Mon projet professionnel a pu aboutir et j'ai trouvé un nouveau poste en tant que Contrôleur de gestion à la Direction des Services Généraux. En tout cas, je retire quelque chose de positif de mon bilan de compétences : cela m'a aidé à construire mon projet professionnel, et à le vendre en entretien. Par ailleurs, je me suis vraiment appuyé sur mes valeurs et mes piliers pour faire mon choix"
"De mon côté ça va très bien ! J'ai suivi 2 formations très enrichissantes (en connaissances et en rencontres) sur le cacao et l'analyse sensorielle du chocolat. J'ai fait un stage de 2 semaines chez un chocolatier : je me suis éclatée. La semaine prochaine je pars pour le Mexique pour un échange de connaissances avec un planteur de cacao : il me montre comment il transforme ses fèves de cacao en chocolat, et je lui montre comment je fais des bonbons au praliné, au chocolat. Le 19 août je démarre un CDD de 6 mois comme commis chez le même chocolatier. Il m'implique dans certaines actions de conseil qu'il mène auprès de chocolatiers (choix de fèves, optimisation des recettes, optimisation des techniques de production "

 

"Je suis en poste au ministère de l'écologie, en tant qu'assistante sociale du travail. Malgré une petite nostalgie du travail en psychiatrie, je ne regrette pas mon choix pour cette nouvelle expérience, qui m'a permis de passer à autre chose. Maintenant, bien sûr, j'espère continuer ma route ! peut être vers d'autres contrées"
"J'ai commencé début juillet une mission de 1 an dans une filiale d'EDF qui transporte l'électricité. Je manage 2 consultants de 3 ans d'expérience et je suis complètement autonome vis à vis de ma Direction. Je suis très contente. Le projet est pile dans mes compétences en plus ! Et je confirme que je prends beaucoup de plaisir à faire monter en compétence en apportant mon expérience aux 2 jeunes consultants"
"J'ai pris mes nouvelles fonctions, au sein des laboratoires Central Dupon Images.
.......................................................
"De mon côté, tout se passe au mieux dans mon travail, je suis vraiment ravie et épanouie (quelques mois plus tard)".
"Grand changement pour moi en 2013 puisqu'à partir du 1er mars je vais intégrer le Ministère de l’Économie et des Finances à Bercy. Je vais occuper le poste de "Chargée de voyages" pour les ministres au sein du bureau des cabinets des Ministres. Le poste que je vais prendre est en catégorie B ce qui va me permettre de passer le concours et de garder mon poste si je le réussis. Le ministère a un catalogue de formations assez important en interne donc je vais pouvoir me former et évoluer. Dans un mois, je commencerai cette nouvelle aventure qui, je l'espère, sera intéressante et enrichissante"
"Je prépare depuis septembre 2013, un BTS Comptabilité et gestion des organisations. Cette formation s'achèvera en mai-juin 2015. Elle est faite dans le cadre d'une période de professionnalisation au sein de ma société. Je passe deux jours par semaine au Greta metehor du 18ème"
"Tout va pour le mieux, en tant que manager depuis 18 mois, je m’éclate vraiment sur ce nouveau poste. Beaucoup d’autonomie, de confiance. Pourvu que ça dure !"
"J’étais en cours durant 8 mois et je suis actuellement en stage jusqu’à fin septembre. J’ai pensé à vous et je voulais vous remercier pour votre conseil de reprendre mes études et votre soutien. Je n’ai pas abandonné l’idée de travailler un jour à la direction du développement durable. Mon diplôme en pilotage de projet sera un plus"
"Je vais très bien. Pour le moment j'ai ouvert mon auto-entreprise. J'ai décidé de retourner en maternelle (et de préférence en petite section) l'année prochaine car je veux me libérer du temps pour la formation en sophroanalyse suivant la méthode de Claude Imbert. En plus de me correspondre, la formation a lieu durant les week-ends et non sur des semaines complètes. J'aurai fini en mars 2015".
"Quelques nouvelles : je continue le projet professionnel que l'on avait mis en place (hôpital, association, école de kiné), ce qui me correspond bien pour l'instant. J'ai également contacté un médecin qui va ouvrir une clinique sur Paris et qui recherche éventuellement des kinés pour des missions un peu plus larges que le soin à proprement parlé. Merci encore pour l'excellent guide que vous avez été"
"Depuis septembre 2014 je fais une mission de conseil dans une filiale de la Société Générale sur 3 projets internationaux. Depuis peu, je suis en contact avec la Banque de France pour une embauche, j’espère que cela va se concrétiser rapidement"
"Pas mal de chose a changé ! Je suis sur 3 activités (et j'envisage la quatrième ):
1. Je suis en train d'ouvrir une société au Brésil, d'importation de vin naturel
2. Je suis associé d'un entrepreneur de production de champignon au Brésil
3. J'ai fait la rencontre d'un consultant qui m'a invité à travailler avec lui sur des projets franco-brésiliens, et depuis octobre j'essaye d'avoir des projets, on a signé le premier fin janvier
(4) je réfléchie à une activité liée à l'agriculture bio... J'ai des pistes déjà"
"Je vais bien , j'occupe toujours le même poste avec quelques réorganisations qui vont se profiler courant février suite à une nouvelle fusion, beaucoup de choses à mettre en place et à définir pour cette nouvelle année avec des recrutements qui devraient se faire suite à une mobilisation du service, enfin !"
"Les choses se passent bien pour ce qui est de mon Master à Dauphine. Il me permet de développer mon réseau et j'en suis satisfait. j'ai eu aussi une mission l'année dernière avec l'Institut du Monde Arabe. J'ai pu me faire remarquer par la direction forum des images au cours d'un stage que je revois demain pour essayer de travailler en free lance sur la programmation"
"Ma prise de poste s'est très bien passée, j'ai passé le mois de janvier à rendre visite à mes contrôleurs de gestion en province, le mois de février est consacré aux revues annuelles des Établissements dont j'ai la charge. J'ai pensé plusieurs fois à vous. Je parle souvent de vous autour de moi, c'est une chance de vous avoir rencontré"
"De mon côté, j’ai réussi à avoir ma formation Acheteur. Je commence le 23/11/15"
"Après mon bilan, j’ai pris la décision de passer à temps partiel dans l’agence où je travaillais, je suis passée à 3 jours et demi, puis à trois jours. Les autres jours, étant consacrés à la création de ma collection d’images, que je déposais et continue à déposer au sein de l'agence, et qui me rapporte aujourd’hui des droits d’auteur réguliers. L’année dernière je me suis lancée en parallèle dans la gestion de locations saisonnières en travaillant pour des agences qui gèrent des airbnbs, ma mission consistant à accueillir les touristes. Une activité très souple, me permettant de combler mon besoin de liberté et mon envie de « terrain ». Je traverse Paris du matin au soir, et j’adore ça. Je travaille beaucoup et suis ravie. Ce qui m'a amenée fin octobre dernier à quitter l'agence. Aujourd'hui j'ai pris la décision de suivre en parallèle de mon activité, une formation de praticien massages, que je viens de commencer, et qui va m’occuper pendant un an environ, 5 jours par mois. J’envisage de cumuler mes activités, quitte à proposer aux touristes des massages pour leurs pieds engourdis 🙂 Je tiens à vous remercier infiniment, car vous y êtes pour beaucoup !!!"