Notre déontologie

PREEMBULE

Les consultants d’E.L.I.’s Conseil proposent d’organiser les accompagnements selon les objectifs finaux suivants : aider au discernement et au choix du bénéficiaire ; prendre en compte la double exigence du sens du projet par rapport à la personne et du réalisme du projet par rapport au marché. Les moyens mobilisés et la démarche proposées contribuent à rendre le bénéficiaire acteur de son bilan dans le respect de sa personne. Il est conseillé avec une posture de non jugement.

ENGAGEMENT GENERAUX DES PRATICIENS

Article 1

  • Les praticiens exercent en accord avec le code de déontologie et d’éthique professionnel défini par l’organisme ELI’s Conseil

Article 2

  • Les praticiens ont accompli toutes les étapes de leur formation professionnelle qui leur donne accès à une compétence théorique et pratique. Ils s’engagent à poursuivre leur formation continue pendant toute la durée de leur activité professionnelle et à maintenir des échanges avec des pairs, de superviseurs

Article 3

  • Les praticiens s’engagent à se maintenir au courant des évolutions et nouvelles informations concernant leur pratique professionnelle

Article 4

  • Les praticiens s’engagent à maintenir la confidentialité de ce qui a été porté à leur connaissance dans l’exercice de leur profession

Article 5

  • Les praticiens exercent dans le respect et dans les limites de la législation en vigueur. Ils s’engagent à se donner la possibilité de refuser des missions qui porteraient atteinte à l’indépendance professionnelle, que ce soit pour des raisons de compétence ou d’éthique et à avoir conscience des limites de leur champ d’intervention

ENGAGEMENT DES PRATICIENS ENVERS LEURS CLIENTS

Article 6

  • Les praticiens s’engagent à s’assurer du libre-arbitre de la personne et à rendre le bénéficiaire l’acteur principal de sa démarche. Ils s’engagent à l’informer des modalités, des objectifs et des limites de leur intervention

Article 7

  • Les praticiens s’engagent lorsqu’ils sont en relation professionnelle avec un bénéficiaire à le servir en conscience et de manière éclairée

Article 8

  • les praticiens s’engagent à informer le bénéficiaire de l’importance que son engagement personnel aura sur le résultat de son accompagnement

Article 9

  • Les praticiens respectent la liberté du bénéficiaire dans ses choix et collaborent à l’harmonie des relations. Ils s’engagent à exercer leur fonction dans le respect de la personne avec une écoute bienveillante et rigoureuse et dans une posture de non jugement

Article 10

  • Les praticiens s’engagent à conduire leurs entretiens à partir d’une centration sur le rapport de la personne à sa problématique professionnelle, en se positionnant à l’articulation des champs sociaux, économiques, psychologiques